Funny "Millenium" Games...

Publié le par Thomas Grascoeur

L'adaptation du premier tome de la trilogie de Stieg Larsson réussit le tour de force d'être à la fois sadique et cucul.

Le tuteur violeur, l'écrivain empathique, l'ancien nazi embourgoisé, l'Ancien Testament comme fil conducteur de supposées tortures rituelles, tous les clichés du mauvais polar sont de mise, filmés sans compassion mais avec complaisance.

On s'ennuie un peu, on vomit beaucoup. Haneke vient d'avoir la palme d'or lorsque, paradoxalement, Funny Games reste plus que jamais d'actualité.

A saluer, le jeu impliqué des comédiens, Michael Nyqvist et Noomi Rapace en particulier. Mais impliqué pour quoi ?

Publié dans Suède

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Rebonjour, d'abord "welcome back" dans la blogosphère. Concernant Millenium, le réalisateur scénariste s'en est bien tiré. J'ai trouvé le film ni cucul ni sadique mais un polar honnête. C'est très bien fait. Bonne après-midi.
Répondre
D
Rebonjour, d'abord "welcome back" dans la blogosphère. Concernant Millenium, le réalisateur scénariste s'en est bien tiré. J'ai trouvé le film ni cucul ni sadique mais un polar honnête. C'est très bien fait. Bonne après-midi.
Répondre