"Affaire de famille", affaire de sous

Publié le par Thomas Grascoeur

        Grenoble. La fin d'un match de foot. Stupeur, la recette a été dérobée. Et ce n'est pas la dernière fois du film que cet argent disparaît.
        Ce film commence comme un documentaire dans un Grenoble de cinéma, mélange de coucous suisses et de mafias banlieusardes. Les comédiens tentent le second degré, mais il devient vite affecté et prévisible, à l'image du scénario. C'est un peu CashLe Cerveau et La Véritable Histoire du Petit Chaperon Rouge.
        La beauté du film, c'est qu'il n'y a pas véritablement d'histoire. Ce sont les personnages qui la créent, et le film, c'est la somme de toutes les fictions qu'ils imaginent. Mais à aucun moment le film ne parvient à sublimer cette atmosphère de match d'impro. La recette est bien perdue.

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bonjour Dasola,<br /> <br /> T'inquiète les commentaires de Thomas ne veulent pas dire qu'il n'a pas aimé le film. Ses critiques sont juste une analyse réellement cinématographique du film en dehors de tout ressenti.
Répondre
D
Bonjour Thomas, je nettement plus enthousiaste que toi pour ce film. J'ai trouvé le scénario bien écrit. Le réalisateur a réussi à créer une atmosphère mystérieuse et pesante. Les comédiens sont tous très bien. C'est un film que je conseille pour ma part. Bonne journée.
Répondre