"L'île" enlisée

Publié le par Thomas Grascoeur

undefined
        L'île
est le nouveau film de Pavel LOUNGUINE. Vie et mort d'un moine orthodoxe, rongé par le remords, sur une île enneigée. Malgré le sujet, il ne s'agit pas du tout d'une évocation d'Andreï Roublev de TARKOVSKI ou du Retour d'Andreï ZVIAGUINTSEV ; les faits remplacent les symboles. C'est dommage. Reste, peut-être, l'évocation sociologique d'un monastère orthodoxe ? Mais c'est de la fiction, pas un documentaire comme Le Grand Silence sur la Grande Chartreuse, par Philip GRÖNING... Un récit hagiographique imaginaire assez grandiloquent, univoque, que les trois dernières minutes, plus touchantes, ne suffisent pas à éclairer.

Publié dans Russie

Commenter cet article